search
PUBLIER

Actu ✦ Société Fait marquant

Dècès de l'étudiante Dinabongho Ibouanga : Nathalie Yamb franchit la ligne rouge

Posté par Yann Essabe, le 1 avril 2023


Nathalie Yamb, journaliste sulfureuse..
{{img_sel+1}} / 1 arrow_back_ios_new arrow_forward_ios

Dans un tweet visible sur son compte, celle qu’on appelle « la drôle de dame », «  la femme de Sochi » ou encore pompeusement « la Marianne africaine » s’est illustrée par ce qu’elle sait faire de mieux et en jouir : la controverse, en déclarant que le gouvernement gabonais serait insensible au sort de Dinabongho Ibouanga, du nom de la jeune étudiante gabonaise morte en Turquie et dont les circonstances du décès restent encore troubles.

Par Yann Essabe

« …L’Ambassadeur du Gabon en Turquie a été instruit de tout mettre en œuvre pour que toute la lumière soit faite au sujet de cette affaire, en sollicitant la pratique d’une autopsie et l’ouverture d’une enquête judiciaire auprès des autorités compétentes turques ». Cet extrait est tiré du communiqué radio-télévisé initié par le ministère des Affaires étrangères et rendu public le 29 mars 2023 par Michel Franck Nembe, directeur central de la communication dudit ministère.

Il fait suite au rapport préliminaire du parquet de Karabük, ville Turque dans laquelle notre jeune compatriote Dinabongho Ibouanga, étudiante gabonaise de 17 ans était en formation. De manière plus détaillée, le procureur de Karabük, après autopsie effectuée sur le corps, a déclaré « Qu’il n’y avait aucune preuve d’agression sexuelle, aucune blessure par un outil tranchant, aucune blessure par balle, que le décès s’est produit sous la forme d’une noyade dans l’eau ». Trop facile.

Devant ces conclusions hâtives qui inhibent d’office la thèse de l’assassinat et du viol, le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba a, à travers le ministère des Affaires étrangères, et tout en se montrant solidaire de la famille biologique de la défunte, instruit la représentation gabonaise en Turquie pour que toute la lumière sur les circonstances du décès de la jeune compatriote soit dégagée. Après avoir récusé la thèse de la mort par noyade, les autorités gabonaises vont convoquer dans les prochains jours, une expertise privée aux fins d’une contre-autopsie.

Devant ces faits, comment comprendre alors les arguments fallacieux de Nathalie Yamb, appelée aussi la « dame de Sochi », déclarée persona non grata en France, expulsée comme une malpropre de Côte d’Ivoire, connue pour ses discours subversifs ? En effet, dans un tweet, elle déclare que les autorités gabonaises n‘arrivent pas à  « Trouver les moyens de protéger la vie de nos enfants et s’exprimer au sujet de Dina, 17 ans, violée et assassinée en Turquie… ». En réalité, la sulfureuse influenceuse camerounaise est prête à tout pour attirer l’attention sur elle (le buzz), sachant que l’élection présidentielle au Gabon est dans quelques mois.

L’objectif de cette éternelle « tchiza » d’un ancien chef d’État africain, et qui a du mal à contenir ses frustrations intimes recuites, est de susciter auprès de la famille de Dina et de la population gabonaise déjà éplorée par le drame du « Esther Miracle » encore vivace dans la mémoire collective, des manifestations hostiles au pouvoir de Libreville. Ce plan de mauvais augure a fait pschitt !

Autre nègrerie, affirmer que « Le gouvernement et les députés gabonais sont plus préoccupés à faire sauter la limitation des mandats », c’est nager en pleine paranoïa. Car, la Constitution gabonaise ne limite pas les mandats électifs, à commencer par celui du Président de la République. On ne peut donc pas faire « sauter » quelque chose qui n’existe pas. Sauf dans l’esprit troublé et simplet de cette femme, en rade sur les bords du lac Léman, qui colporte les fausses nouvelles, sabordant l’éthique et la déontologie élémentaires. Le fait de mettre en commun cette infox politique avec un drame n‘est pas fortuit. Nathalie Yamb étant journaliste de formation et experte en communication, sait mieux que quiconque, les conséquences de ce cocktail Molotov mal inspiré.

Or, il y a une constance chez le Président Ali Bongo Ondimba : sa proximité avec son peuple. Et les exemples sont légion. De l’éboulement survenu au PK 9, qui avait emporté 7 personnes issues d’une même famille, au drame du ferry « Esther Miracle », en passant par le décès encore mal élucidé de Dina aujourd’hui, le Chef de l’État et son gouvernement ont toujours manifesté leur élan de cœur non feint. Mieux, dans une Afrique où la culture de la démission est la chose la moins partagée, le Gabon est une oasis. Car, lorsque la responsabilité de l’Etat est engagée dans un drame, les responsables administratifs (ministres, directeurs généraux, etc.) démissionnent et subissent des sanctions administratives et pénales. Les élucubrations de Nathalie Yamb sont animées par de la mauvaise foi.

Aussi, face aux tragédies subies, on ne saurait accepter que des vautours et autres charognards en mal de popularité et de reconnaissance, qui déploient leurs ailes depuis quelque temps en Afrique, fassent de la douleur de la population gabonaise leur festin.

Du
29/03/2023
au
29/03/2023
Source
Signaler un abus ou contacter EqCoNews
{{p.pseudo}}
Texte
Annuler ENREGISTRER


Vote de fiabilité publication

100 %
thumb_up_off_alt2
sentiment_neutral0
thumb_down_off_alt0
arrow_back

Retour à la liste

access_time

01/04/2023 à 13:35

remove_red_eye

285

{{rdo.ann_fav[296212] ? 'star' : 'star_border'}}

{{rdo.ann_fav[296212] ? 'Sortir de' : 'Dans'}} mes favoris




Yann Essabe

Akanda

view_module

Voir ses autres annonces

email

Lui envoyer un email

Message email à {{mes.dis.lst[mes.dis.sel].pfl[1].pseudo || "Yann\x20Essabe"}} close

{{m.created | amDateFormat:'DD/MM/YYYY à HH:mm'}}

{{m.text}}

ENVOYER
Votre message a bien été envoyé à Yann Essabe.

Connectez-vous pour contacter l'annonceur en instantané


 
 
 
navigation

L'utilisation des informations contenues dans ce site web implique l'acceptation de ses Conditions générales d'utilisation. En consultant ses pages, que ce soit en mode visiteur ou via votre session privée, vous acceptez par ailleurs l'utilisation des cookies qui s'y trouvent. Il s'agit ici exclusivement de cookies fonctionnels et d'analyse d'audience anonyme. Ils sont indispensables à la bonne marche du site et sont aussitôt activés. Ils permettent également de se souvenir des informations de login sécurisé; de se souvenir des éléments de vos sélections précédentes; d'établir des statistiques anonyme d'utilisation; d'analyser le trafic pour optimiser les fonctions du site.

Accepter